Que Parténice est belle, encor qu'elle soit noire !
C'est le plus digne objet où s'adressent nos voeux ;
A l'ébène éclatant qui luit en ses cheveux,
L'or, et l'ambre ont cédé l'honneur de la victoire.

Quelle si blanche main, ou d'albâtre ou d'ivoire ,
De ses liens si noirs peut défaire les noeuds ?
Quelle clarté de teint brille de tant de feux
Que les ombres du sien n'en offusquent la gloire ?

Qui jamais vit en terre une divinité
Paraître sous un voile avec tant de beauté ?
Qui vit jamais sortir tant d'éclairs d'un nuage ?

Soleil retirez-vous, un autre est en ces lieux,
Un autre qui pourvu d'un plus riche partage,
Porte la nuit au front, et le jour dans les yeux.


About Claude De Malleville


Read more...

Poet of the day

Nanalal Dalpatram Kavi (Gujarati: નાનાલાલ દલપતરામ કવિ) was a noted author, poet of Gujarati literature, and was given a title of "Kavishwar" (God of Poets) by people of Gujarat. His name is sometimes spelt Nhanalal.

Biography

Nanalal was born on March 16, 1877 as the fourth son of Dalpatram, the...
Read more...

Poem of the day


hame.n ko_ii Gam nahii.n thaa Gam-e-aashiqii se pahale
na thii dushmanii kisii se terii dostii se pahale

hai ye merii badanasiibii teraa kyaa qasuur is me.n
tere Gam ne maar Daalaa mujhe zindagii se pahale

meraa pyaar jal rahaa hai ai chaa.Nd aaj chhup jaa
kabhii pyaar...
Read more...