Je Mesurais Pas À Pas, Et La Plaine

written by Pontus de Tyard

Je Mesurais Pas À Pas, Et La Plaine

— Pontus de Tyard

Je mesurais pas à pas, et la plaine,
Et l'infini de votre cruauté,
Et l'obstiné de ma grand' loyauté
Et votre foi fragile et incertaine.

Je mesurais votre douceur hautaine,
Votre angélique et divine beauté,
Et mon désir trop hautement monté,
Et mon ardeur, votre glace et ma peine.

Et ce pendant que mes affections,
Et la rigueur de vos perfections,
J'allais ainsi tristement mesurant :

Sur moi cent fois tournâtes votre vue,
Sans être en rien piteusement émue
Du mal, qu'ainsi je souffrais en mourant.

Poem of the Day

Epistle To William Simson

Robert Burns

I GAT your letter, winsome Willie;
Wi' gratefu' heart I thank you brawlie;
Tho' I maun say't, I wad be silly,
And unco vain,
Should I believe, my coaxin billie
Your flatterin strain.

Read Full Poem

Poet of the Day

William Roscoe

He was born in Liverpool, where his father, a market gardener, kept a public house called the Bowling Green at Mount Pleasant. Roscoe left school at the age of twelve, having learned all that his schoolmaster could teach. He assisted...

Read Full Biography