Quel temps de chien ! - il pleut, il neige ;
Les cochers, transis sur leur siège,
Ont le nez bleu.
Par ce vilain soir de décembre,
Qu'il ferait bon garder la chambre,
Devant son feu !

A l'angle de la cheminée
La chauffeuse capitonnée
Vous tend les bras
Et semble avec une caresse
Vous dire comme une maitresse,
' Tu resteras ! '

Un papier rose à découpures,
Comme un sein blanc sous des guipures.
Voile à demi
Le globe laiteux de la lampe
Dont le reflet au plafond rampe,
Tout endormi.

On n'entend rien dans le silence
Que le pendule qui balance
Son disque d'or,
Et que le vent qui pleure et rôde,
Parcourant, pour entrer en fraude,
Le corridor.

C'est bal à l'ambassade anglaise ;
Mon habit noir est sur la chaise,
Les bras ballants ;
Mon gilet bâille et ma chemise
Semble dresser, pour être mise,
Ses poignets blancs.

Les brodequins à pointe étroite
Montrent leur vernis qui miroite,
Au feu placés ;
A côté des minces cravates
S'allongent comme des mains plates
Les gants glacés.

Il faut sortir ! - quelle corvée !
Prendre la file à l'arrivée
Et suivre au pas
Les coupés des beautés altières
Portant blasons sur leurs portières
Et leurs appas.

Rester debout contre une porte
A voir se ruer la cohorte
Des invités ;
Les vieux museaux, les frais visages,
Les fracs en coeur et les corsages
Décolletés ;

Les dos où fleurit la pustule,
Couvrant leur peau rouge d'un tulle
Aérien ;
Les dandys et les diplomates,
Sur leurs faces à teintes mates,
Ne montrant rien.

Et ne pouvoir franchir la haie
Des douairières aux yeux d'orfraie
Ou de vautour,
Pour aller dire à son oreille
Petite, nacrée et vermeille,
Un mot d'amour !

Je n'irai pas ! - et ferai mettre
Dans son bouquet un bout de lettre
A l'Opéra.
Par les violettes de Parme,
La mauvaise humeur se désarme :
Elle viendra !

J'ai là l'Intermezzo de Heine,
Le Thomas Grain-d'Orge de Taine,
Les deux Goncourt ;
Le temps, jusqu'à l'heure où s'achève
Sur l'oreiller l'idée en rêve,
Me sera court.


About Theophile Gautier


Pierre Jules Théophile Gautier (August 30, 1811 – October 23, 1872) was a French poet, dramatist, novelist, journalist, and literary critic. While Gautier was an ardent defender of Romanticism, his work is difficult to classify and remains a point of reference for many subsequent literary traditions such as Parnassianism, Symbolism, Decadence and Modernism. He was widely esteemed by writers as diverse as Balzac, Baudelaire, the Goncourt brothers, Flaubert and Oscar Wilde. Towards the end of 1830, Gautier began to frequent meetings of Le Petit Cénacle, a group of artists who met in the studio of Jehan Du Seigneur. The group... Read more...

Poet of the day

Christopher Pearse Cranch (March 8, 1815 – January 20, 1892) was an American writer and artist.

Cranch was born in the District of Columbia. He attended Columbian College and Harvard Divinity School. He briefly held a position as a Unitarian minister. Later, he pursued various occupations: a magazine editor, caricaturist,...
Read more...

Poem of the day


Songs that could span the earth,
When leaping thought had stirred them,
In many an hour since birth,
We heard or dreamed we heard them.

Sometimes to all their sway
We yield ourselves half fearing,
Sometimes with hearts grown grey
We curse ourselves for...
Read more...