Là, de pieds et de mains, les hommes noirs de crimes
Des arbres les plus hauts gagnaient les vertes cimes ;
L'effroi désespéré redoublait leurs efforts,
Et l'on voyait pâtir leurs membres et leurs corps.
Ici, l'un au milieu de sa vaine entreprise,
Pour son peu de vigueur contraint à lâcher prise,
Blême, regarde en bas, hurle, ou semble en effet
Hurler, tout prêt à choir du chêne contrefait ;
Là, l'autre, plus robuste, empoignant une branche
Qui sous le poids d'un autre en l'air imité penche,
Fait que la branche feinte et s'éclate et gémit,
Et trébuche avec eux dans l'onde qui frémit.
Du sexe féminin les portraits lamentables,
Donnant, quoique menteurs, des touches véritables,
À bras tendus et longs soulevaient leurs enfants
Sur le liquide choc des périls étouffants.
Dans ce malheur commun, les bêtes éperdues
Grimpaient de tous côtés ensemble confondues ;
Les abîmes du ciel, versant toutes leurs eaux,
Interdisaient le vol aux plus vites oiseaux ;

En la laine d'azur la mer semblait s'accroître ;
Les monts l'un après l'autre y semblaient disparaître,
Et l'onde, encore un coup, triomphant des rochers,
Respectait l'arche seule et ses justes nochers.
Ceux qui de ce travail avaient vu les merveilles
Avaient vu par leurs yeux suborner leurs oreilles,
Car on croyait ouïr les cris et les sanglots
Des nageurs vains et nus qu'on voyait sur les flots ;
Et, sans le beau rempart d'une riche bordure
De fruits, de papillons, de fleurs et de verdure,
Qui semblait s'opposer au déluge dépeint,
Un plus ample ravage on en eût presque craint.
Les plus proches objets, selon la perspective,
Étaient d'une manière et plus forte et plus vive ;
Mais de loin en plus loin la forme s'effaçait,
Et dans le bleu perdu tout s'évanouissait.


About Marc- Antoine Girard


Antoine Girard, sieur de Saint-Amant (September 30, 1594 – December 29, 1661), French poet, was born near Rouen. His father was a merchant who had, according to his son's account, been a sailor and had commanded for 22 years "une escadre de la reine Elizabeth"--a vague statement that lacks confirmation. The son obtained a patent of nobility, and attached himself to different great noblemen—the duc de Retz and the comte d'Harcourt among others. He saw military service and sojourned at different times in Italy, in England--a sojourn which provoked from him a violent poetical attack on the country, Albion (1643)--in... Read more...

Poet of the day

Born in 1714 in Halesowen (now Worcestershire) England living at the family home 'The Leasowes'. Halesowen, which, up to the early years of the 18th century was in part of Shropshire. He was educated at Solihull Grammar School, where he met and became firm friends with the future poet Richard...
Read more...

Poem of the day


Jeg saae kun tilbage. Mig Livets Lyst bortklang;
Da toned mig i Sjælen saa trøstelig en Sang;
See frem, men ei tilbage! Hvad Hjertet attraaer,
Maaskee dog engang under Solen du naaer.

Lad Bølger bortrulle! lad Løvet flagre hen!
Rask bruser dog Strømmen, frisk Skoven staaer...
Read more...