Sans connaissance aucune en mon Printemps j'étais :
Alors aucun soupir encor point ne jetais,
Libre sans liberté : car rien ne regrettais
En ma vague pensée
De mols et vains désirs follement dispensée.
Mais Amour, tout jaloux du commun bien des Dieux,
Se voulant rendre à moi, comme à maints, odieux,
Me vint escarmoucher par faux alarmes d'yeux,
Mais je vis sa fallace :
Parquoi me retirai, et lui quittai la place.
je vous laisse penser, s'il fut alors fâché :
Car depuis en maints lieux il s'est toujours caché,
Et, quand à découvert m'a vue, m'a lâché
Maints traits à la volée :
Mais onc ne m'en sentis autrement affolée.
À la fin, connaissant qu'il n'avait la puissance
De me contraindre en rien lui faire obéissance,
Tâcha le plus qu'il peut d'avoir la connaissance
Des Archers de Vertu,
Par qui mon coeur forcé fut soudain abattu.
Mais elle ne permit qu'on me fît autre outrage,
Fors seulement blesser chastement mon courage,
Dont Amour écumait et d'envie, et de rage :
Ô bien heureuse envie,
Qui pour un si haut bien m'a hors de moi ravie !
Ne pleure plus, Amour : car à toi suis tenue,
Vu que par ton moyen Vertu chassa la nue,
Qui me garda longtemps de me connaître nue,
Et frustrée du bien,
Lequel, en le goûtant, j'aime, Dieu sait combien !
Ainsi toute aveuglée en tes liens je vins,
Et tu me mis ès mains, où heureuse devins,
D'un qui est hautement en ses écrits divins,
Comme de nom, sévère,
Et chaste tellement que chacun l'en révère.
Si mainte Dame veut son amitié avoir,
Voulant participer de son heureux savoir,
Et que par tout il tâche acquitter son devoir,
Ses vertus j'en accuse
Plus puissantes que lui, et tant que je l'excuse.


About Pernette Du Guillet


Pernette Du Guillet (Lyon, c. 1520 - July 7, 1545) was a female French poet of the Renaissance. She was born in a noble family and married in 1537 or 1538 a man with the last name Du Guillet. In the spring of 1536, she met the poet Maurice Scève (she was 16; he was 35), and she would serve as Scève's poetic muse, inspiring his Délie. From this work has come the reputation of her beauty and significant culture. After her death, her poetry was published in Rymes de Gentille et Vertueuse Dame, Pernette du Guillet. Read more...

Poet of the day

Isaac Rosenberg was an English poet of the First World War who was considered to be one of the greatest of all English war poets. His "Poems from the Trenches" are recognised as some of the most outstanding written during the First World War.

Isaac Rosenberg was born to Barnet...
Read more...

Poem of the day


Who will away to Athens with me? Who
Loves choral songs and maidens crown'd with flowers,
Unenvious? mount the pinnace; hoist the sail.
I promise ye, as many as are here,
Ye shall not, while ye tarry with me, taste
From unrinsed barrel the diluted...
Read more...